Tsui Hark et John Woo

(by TaNéorO)

l y a comme ça des gens qui étonne par leur façon d'innover...

Deux géniaux metteurs en scène et le ciné HK allait marquer toute une génération...

Le cinéma s’était réveillé, comme affaiblie d’avoir attendu cet hypothétique renouveau qui n’arrivait toujours pas . Le temps n’était plus à innover , mais plutôt à se servir des metteurs en scène plébiscités , sans leur octroyer ce final-cut qui aurait finalement laissé toute mesure à leurs talents . Pourtant , un souffle nouveau allait marquer le 7ème art , un souffle qui ne viendra finalement ni des majors américaines , trop enclin à fructifier des recettes déjà toutes faites , ni du cinéma intello-européen qui malgré des individualités frappantes ne dépassera pas les frontières de son genre . Non , se souffle arrivera finalement de Hongkong , là où sortira " A better tomorrow  " . Ce film que l’on doit notamment au cinéaste-producteur Tsui Hark fera un tabac au box-office . Le génie de Tsui aura ainsi été de laisser toute confiance à un réalisateur presque inconnu et qui deviendra la brèche par laquelle tout le cinéma de Hongkong s’expatrieras . Jonh Woo venait ainsi de poser les premières règles d’un genre qui allait déjà marquer toute une génération de futur cinéaste . Et comme si rien ne suffisait à cela , nous ,occidentaux , nous apercevions à quel point le cinéma asiatique avait put exploser en mille richesse depuis qu’il s’était auto-détruit d’avoir surproduit trop de kung-fu . D’ailleurs les majors américaines ne s’y sont pas trompées et ont déjà essayé de s’emparer des plus grosses pointures asiatiques . Le cinéma de H-K est loin de tout nous avoir donnés et il continu depuis une dizaine d’année à inspirer une partie de la production américaine sans que la magie n’opère véritablement Pourtant ses réalisateurs ont marqués une génération toute entière de jeune cinéastes et nul doute que l’effet de vague produit ne vienne se superposer aux générations suivantes . En attendant cette mutation , reste le plaisir de visionner quelques chef-d’œuvres issue de cette nouvelle vague asiatique . Il serait impossible de répertorier tous les films qui ont contribué à se renouveau , tout n’est bien sûr pas toujours bon mais il y a des choses tellement étonnantes à découvrir qu’il serait dommage de ne pas les avoir vue , je vous invite donc à consulter la rubrique " ma vidéothèque " . Elle contient il est vrai encore trop peu de film à mon goût mais j’espère pouvoir me dénicher d’autres précieuses K7 le plus vite possible , et comme ma vidéothèque ne contient pas que du cinéma asiatique vous y trouverez pèle mêle d’autres films que j’ai également trouvé très intéressant .

John Woo part1

John Woo part2